suis-je une "affameuse de cheval" ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par koonkoontchek le Mar 24 Avr 2012 - 10:28

oui, ben avec moi ils sont pas rendus car je ne suis pas du tout du genre trouillarde et pas trop facilement influençable...
prévoyante et prudente, ça oui, mais trouillarde, non !

quand j'étais ado, 14 ans, je suis partie en rando 5 jours dans le Morvan avec deux copains du même âge. on allait de gîte d'étape en gîte d'étape, avec nos gros sacs, comme des grands, sur des chemins que nous n'avions jamais pris... nos parents ont appris à la fin qu'on était seuls, on leur avait dit pour qu'ils nous laissent partir, qu'on partait avec un prof du collège.... Laughing
je sais, pas bien, pauvres parents, mais, quelle expérience formidable, on a tout géré, la bouffe, les affaires etc, les gîtes, les résa... bon, y a eu quelques "ratés", je me souviens d'un jour où les repas ont été : amandes le midi, pommes ramassées en route, et purée de châtaignes "maison" le soir.... on avait raté le magasin prévu pour le ravitaillement alors on a mangé ce qu'on trouvait :p
mais c'est ce genre de raté qui nous a fait les meilleurs souvenirs (et les meilleures leçons :p ).
avatar
koonkoontchek
petit joueur
petit joueur

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 31
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 10/01/2012

http://www.thorgalou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par koonkoontchek le Mar 24 Avr 2012 - 10:36

me souviens aussi d'un soir où nous étions seuls tous les 3 dans un immense gîte en forêt, à plusieurs km des premiers voisins. Il y avait deux entrées au gîte, dont une par un escalier qui menait directement à notre dortoir. Aucune des portes ne fermait à clef...
on a entendu du bruit au moment de se coucher, on s'est bien fait peur, pendant plus d'une heure, on s'est imaginé le pire... mais quelle crise de rire, aussi. On a fini couchés avec des lits derrière les portes et l'extincteur sous l'oreiller en guise d'arme de défense.... Laughing Laughing

désolée, j'arrête le hors sujet, mais que c'est bon de se remémorer ce genre de trucs ^^
j'ai hâte de vivre de nouvelles aventures, avec la randonnée à cheval.
avatar
koonkoontchek
petit joueur
petit joueur

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 31
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 10/01/2012

http://www.thorgalou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par FaUsT le Mar 24 Avr 2012 - 14:49

De toute façon, koonkoontchek, je vais te dire un truc. Avec une rando dans le Cantal à cette époque là de l'année, c'est comme partir dans le Jura, l'herbe est tellement abondante que tu rentres avec un cheval plus gros au retour qu'au départ. Et puis, ne pas prendre de floconnés ou pire de granulés, c'est toujours ça de moins à porter pour le cheval.

_________________
Rester, c'est exister mais voyager, c'est vivre. Gustave Nadaud
Préparer un voyage, c'est déjà partir un peu.
avatar
FaUsT
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 8044
Age : 41
Localisation : Bugey Libre, là ousqu'on fait du bon vin de Cerdon !
Date d'inscription : 22/07/2006

http://vivelarando.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par Luc le Mar 24 Avr 2012 - 18:27

Ca ressemble au mot de la FAIM!!!! (trop facile celle là!)
avatar
Luc
baroudeur
baroudeur

Masculin Nombre de messages : 8063
Age : 58
Localisation : Saint TRINIT 84
Date d'inscription : 14/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par sokol le Mar 24 Avr 2012 - 20:27

Hé ! tu n'oublieras pas de prendre ta "caméra panoramique de casque" et nous faire un petit film flower

Surtout la séquence de fin, avec de la fin chevaux en train de mourir de faim au milieu des vertes prairies Laughing Laughing Laughing

Parenthèse pour continuer dans le HS:
Ton "histoire dans un gîte perdu avec des bruits" m'en rappelle une autre: Même type, même âge (16 ans 3 filles). Soudain, la nuit: monstre bruit sous le toit de la cabane perdue dans la forêt où on était ... on avait tellement la trouille qu'on a fait pipi depuis la fenêtre du première étage l'une les fesses dans le vide, l'autre la tenant par les bras Laughing .
Et puis moi, la plus courageuse des trois (future biologiste de terrain et, du coup, habitée d'un doute quant à un possible violeur sous le toit) armée d'une chaise et d'une lampe frontale, j'ai ouvert précipitament la porte d'un sorte de grenier et ... c'était des fouines Laughing Laughing Laughing ... c'était à mourir de rire.

Dieu qu'on a raison de se lancer à l'aventure dès que possible ! Plus tard, pas de raison de s'arrêter flower
avatar
sokol
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 47
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 04/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par Surlaroute le Mer 25 Avr 2012 - 11:43

Sont trop forts, vos souvenirs, les filles !

Ceci dit, Koonkoontchek, tes parents, ils ne voulaient rien voir (sans vouloir les critiquer pour autant, bien sûr), parce que moi, j'aurais demandé à prendre contact avec le prof. rien que le fait de ne pas avoir d'info écrite et de papier à signer, ça m'aurait mis la puce à l'oreille ! Laughing
avatar
Surlaroute
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2783
Age : 49
Localisation : Haut-Pilat
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par koonkoontchek le Mer 25 Avr 2012 - 12:05

Trop bon Sokol, j'imagine bien la scène Laughing
cette nuit j'ai rêvé de la rando, je crois que nos récits n'y sont pas pour rien lol !

Surlaroute, en fait cela faisait 3 ans que nous partions avec le-dit prof, une semaine en rando, toujours dans le Morvan. Après 2 ans on en a eu marre de se trimballer le prof (comment ça, ingrats, les ados ? Laughing) alors on a décidé de partir seuls et on a dit à nos parents que sisi, il était là...
ils ne se sont pas trop méfiés...
en fait, je me souviens plus trop comment ça s'est goupillé, je crois que mes parents ont appris le jour du départ qu'on serait seul (parce que je me souviens plus comment on est allé dans le Morvan mais quelqu'un nous y a amené !! mon père je crois !), mais pas les parents des copains (c'est ma mère qui les avait prévenu, on était en pleine rando lol), qui étaient nettement moins, euh, "ouverts" ou confiants que les miens Smile
pis les miens, ben ma mère a stressé comme d'hab, mais elle m'a laissé partir, tout était prêt, on était pas des "sales gosses", on était responsables. D'ailleurs on avait été capables de faire notre tracé, réserver les hébergements, faire nos sacs etc, seuls...

y a pas à dire, des parents qui savent faire confiance et donner de la liberté "dans le bon sens", ça aide beaucoup au développement des enfants, à apprendre à se prendre en main...
bien sur il faut faire attention, un accident est vite arrivé, etc... mais bon, on sur-protège beaucoup trop les gosses à notre époque, on préfère finalement les savoir devant la console "au chaud", qu'à construire une cabane dans le bois à 2km...
quand j'avais 8 ans, j'allais construire des cabanes dans le bois voisin, avec un copain du même âge, c'était à 500m de la maison, à l'autre bout du champ sur lequel donnait la maison et quand ma mère commençait à s'inquiéter, elle soufflait dans une espèce de grosse corne, je devais me montrer à l'orée du bois, faire signe que ça allait, et je retournais jouer...
bon je vous dis pas le nombre de fois où j'ai rien entendu... mais disons que ça marchait pas trop mal quand même, pour la rassurer ^^ c'était le deal !

mon père est un alpiniste de haute montagne (son + gros sommet, c'est le Cho Oyu, en Himalaya, plus de 8000m d'altitude Cool (oui je suis fière de lui, Laughing) ) et un sportif de "plein air", alors lui, ça ne lui a jamais posé soucis que je me balade tout le temps dans la nature.
D'ailleurs je bricolais beaucoup aussi avec lui, et par exemple, il m'a appris à me servir de la scie sauteuse, je devais avoir... 10 ans max... je m'en servais seule (il n'était même pas dans mon dos !...)
j'aurai pu me couper la main, mais c'est jamais arrivé, si on dit à un enfant des règles de sécurité, qu'il est conscient du danger potentiel, de cette confiance qu'on lui accorde en le permettant de faire certaines choses, il en prend soin.

bref bref, encore du HS Laughing
je pense qu'y a pleins de parents qui considèreraient les miens comme "irresponsables" mais je ne me souviens pas m'être un jour ni retrouvé en difficulté, ni dans l'angoisse... tout m'était toujours bien expliqué et j'étais très prudente..

pour moi c'est les meilleurs parents du monde car je sais que si j'apprends vite, que je sais me débrouiller, que j'arrive à éduquer mon cheval toute seule, c'est grâce à l'éducation que j'ai eu !!


J'amènerai la caméra pendant la rando, bon je filmerai que les meilleurs coins, car elle n'a pas une autonomie de 4 jours malheureusement ^^
pis un appareil photo en + !
promis je prendrai des photos des chevaux en train de mourir de faim, d'ailleurs je pense qu'il y en aura une réservée exclusivement à la fille qui me prend pour "une affameuse de pauvres loulous pfff"... Laughing
avatar
koonkoontchek
petit joueur
petit joueur

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 31
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 10/01/2012

http://www.thorgalou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par Surlaroute le Mer 25 Avr 2012 - 12:19

C'est clair que c'est génial, de faire confiance à ses enfants. Mais il y a des cas où c'est impossible, enfin, je pense. J'ai un exemple. A 4 ans, quand Fiston a commencé à aller à l'école, il m'a demandé à rentrer tout seul (il serait passé par la coursière, 2.5 km). Je lui ai dit que non, ce n'était pas possible. Il m'a dit "mais maman, je connais le chemin, je ne me perdrai pas." Je lui ai répondu que j'en étais sûre, mais que ce n'était pas possible. Et c'est seulement maintenant, alors qu'il a eu l'occasion de regarder les infos chez ses grands-parents paternels et de voir certains dangers de la société, et qu'il m'en a parlé, que j'ai pu lui dire que je ne voulais pas qu'à 4 ans il courre le risque de faire une mauvaise rencontre, et que ça avait été difficile pour moi de ne pas pouvoir lui faire confiance, sans lui dire pourquoi pour ne pas lui faire peur...
avatar
Surlaroute
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2783
Age : 49
Localisation : Haut-Pilat
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par SDE le Mer 25 Avr 2012 - 12:26

visiblement tout le monde ne voit pas le cheval, et ses capacités/ besoins, de la même façon....
Ya surtout que :
1) les gens préfèrent les chevaux enrobés, rondouillards alors que pour le cheval un surpoids est plus nocif que d'être svelte.
2) les gens ne veulent pas faire de peine à leur cheval chéri alors quel plaisir de lui donner du manger, des rations, des bouts de pain même et surtout quand c'est un poney si mignon en forme de boule... Sad
3) les gens sont ainsi car dans n'importe quel livre dédié au cheval vous trouverez des pages et des pages sur : les UFC, la valeur des grains, les compléments alimentaires du cheval qui travaille, la conversion des L en kg, le curage des box, la tonte et d'autres problématiques qui se posent pour les chevaux qui travaillent intensément.....

Mais il y a rarement des infos sur le rustique cheval de loisir, comment rationner le poney fourbu, comment installer une cloture électrique, comment décrasser un cheval à poil d'ours plein de boue en période de mue...

Alors comment ne pas s'étonner des réflexions qu'on entend tous les jours "le pauvre il n'y a plus d'herbe" (heureusement pour un poney fourbu, c'est un signe de bons soins...)
"c'est plus du régime à ce stade, c'est de la torture" Shocked (me disait une proprio dont la jument semblait attendre des triplés ou bien être croisée hippopotame)
"comment tu ne donnes pas de granulés en hiver"
justement l'hiver mon cheval n'est pas rationné en foin, alors que ce serait mieux pour lui...

Ils ne peuvent donc pas comprendre que, ton irish cob fera sans pb 4 jours de rando avec seulement 20 km/jour ...

SDE
routard
routard

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 43
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par SDE le Mer 25 Avr 2012 - 12:29

je réfléchissais justement à la façon de répondre à cette personne, je vais essayer de le faire avec finesse et de façon civilisée
moi voilà ma manière : je leur fais palper le flanc.
"Tu sens les côtes ?
- non
- donc c'est qu'il est encore un peu trop enrobé !"

Bon ya un poney fourbu raide boiteux dans le pré donc je rajoute : "voilà ce que le surpoids peut amener chez un cheval comme le mien !"

Et basta.

SDE
routard
routard

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 43
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par koonkoontchek le Mer 25 Avr 2012 - 12:32

Oui... on ne peut pas toujours tout expliquer, mes parents m'ont aussi parfois dis non, en général ils m'expliquaient, mais même sans explication, si c'était non, comme je leur faisais confiance et qu'ils n'étaient pas du genre à dire non "pour le plaisir", j'acceptais.
il y a plein de choses que j'ai compris + tard, comme tous les gamins d'ailleurs
Je me souviens que les incessantes recommandations de ma mère m'agaçaient beaucoup : ben après coup, je me dis, "la vache, elle m'a laissé faire ça"... normal qu'il y avait des recommandations, c'était la moindre des choses !!
avatar
koonkoontchek
petit joueur
petit joueur

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 31
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 10/01/2012

http://www.thorgalou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par koonkoontchek le Mer 25 Avr 2012 - 12:37

oui SDE tu as tout à fait raison. Mais c'est toujours surprenant, cette personne est, je crois, monitrice, et a soi-distant déjà fait plusieurs rando...
tant mieux si elle aime porter du grain, moi non, mon cheval non plus je pense ! elle en a, sans doute, toujours donné, alors elle a l'impression que c'est nécessaire.
la seule raison pour laquelle j'aurai envie d'en amener moi, comme a dit quelqu'un, c'est parce que ça fait plaisir de leur amener un petit truc à manger avant d'aller se coucher !
mais bon, on amènera un petit stock de carottes, ça fera le même effet, ça pèsera moins lourd et ils ne grossiront pas :p

les gens font aussi beaucoup trop d’anthropomorphisme je pense, ils ont l'impression que le cheval, il broute pour s'occuper, que la seule chose qui le nourrit vraiment, c'est les aliments "solides qu'on peut acheter". Du coup, tu dis que tu pars 4 jours, "comment tu vas nourrir ton cheval ?" "il sera dans un enclos avec de l'herbe la nuit"... ils s'imaginent être à la place du cheval, n'ayant qu'une feuille de salade à ronger chaque nuit, pendant 4 jours.. l'angoisse quoi Laughing
avatar
koonkoontchek
petit joueur
petit joueur

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 31
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 10/01/2012

http://www.thorgalou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par SDE le Dim 13 Mai 2012 - 19:30

LOL la feuille de salade...

Bon je connais aussi des chevaux de club qui maigrissent s'ils n'ont pas leurs xkilos de grain par jour, distribué en 3 repas sinon ça serait trop lourd pour leur estomac. Ca existe aussi.

Mais c'est pas la norme !!!

SDE
routard
routard

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 43
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par sarahpascal le Dim 13 Mai 2012 - 19:59

Nous voilà de retour de notre rando en Auvergne. A priori Thorgal n'a pas maigri mais a pris en muscle (Koon pourra en parler mieux que moi).
Concernant Roméo, il a perdu un trou de sangle mais c'est également musclé. Donc ils sont rentrés en forme sans problème de malnutrition :-).
avatar
sarahpascal
petit joueur
petit joueur

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 32
Localisation : Fleury la Foret
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par sokol le Mer 16 Mai 2012 - 23:23

Que des bonnes nouvelles donc cheers

On attend les photos avec impatiences flower
avatar
sokol
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 47
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 04/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je une "affameuse de cheval" ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum