Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Ven 21 Déc 2012 - 22:25

Voilà un petit aperçu de mon boulot. J'enseigne la maréchalerie à des jeunes désireux de devenir maréchaux-ferrant.
Une élève m'a filmé hier; je mets ça en ligne pour les curieux que cela intéresserait !

Le forgeage d'un fer à cheval antérieur gauche ordinaire, à deux marteaux.

Forgeage de la première branche:



La deuxième:



Le pinçon et l'ajustage à la forme du pied:



La finition:



J'espère que ça vous a plu Wink
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par TEXAS 84 le Ven 21 Déc 2012 - 23:08

Vraiment tout un art!

Il y a un truc qui me plairait vraiment bien (et sûrement pas qu'à moi), ce serait un post qui expliquerait comment évaluer une bonne ferrure (antérieurs et postérieurs) ou voire les principales malfaçons couramment rencontrées. Ou même les corrections apportées par un bon maréchal pour endiguer des défauts d'aplombs, cheval qui forge, ect... Et aussi quelques conseils pour savoir quand on arrive réellement en bout de ferrure (a part l'usure), ou quels sont les signes qui montrent que le pied commence à souffrir (ou les membres) et que les fers doivent être changés. ...Histoire de voir l'avis d'un pro pointu et totalement objectif... Wink

Si jamais tu te sens le courage... Rolling Eyes
avatar
TEXAS 84
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2361
Age : 47
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par cawhuete le Ven 21 Déc 2012 - 23:18

Bonne idée!
avatar
cawhuete
baroudeur
baroudeur

Féminin Nombre de messages : 6683
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Sam 22 Déc 2012 - 0:24

@TEXAS 84 a écrit:... quels sont les signes qui montrent que le pied commence à souffrir (ou les membres) et que les fers doivent être changés. ...

Je ne développerai pas trop ce soir, il est déjà tard... Mais si je peux me permettre, il ne faut en aucun cas attendre que le cheval souffre dans ses membres pour changer la ferrure affraid !
Le temps que doit faire un ferrage est connu de tous, les bouquins disent six semaines, la plupart des cavaliers acceptent une fréquence de deux mois, au delà de ces deux mois, il est nécessaire de changer car les pieds poussent, et que les tendons et les articulations sont soumis à de rudes contraintes.
Bien sur, pour certains cela sera 6 semaines et pour d'autres dont les pieds poussent peu on pourra tenir 9 ou 10, mais la moyenne est bien dans les 2 mois.
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par cawhuete le Sam 22 Déc 2012 - 8:01

Lorsque j'ai acheté Paso, n'ayant pas eu de chevaux ferrés avant - ou très rarement - j'ai demandé conseil au MF qui venait s'en occuper... et qui m'a dit: "oh, vous verrez, dès que le pied commence à dépasser du fer, c'est bon, faudra changer"... Suspect affraid

Paso ayant de l'encastelure, son talon (surtout à droite) pousse plus fort que le reste du pied... Résultat: le pied ne dépasse JAMAIS le fer! C'est la seule et unique fois où j'ai attendu trop longtemps avant de rappeler le MF... et j'ai d'ailleurs changé de pro très rapidement ensuite!

Ca fait 5 ans maintenant que JP suit mes chevaux... et Paso a retrouvé des pieds ronds, harmonieux (avant, l'antérieur droit était plus petit que le gauche)... mais ayant longtemps été ferré par son ancien propriétaire, pour des raisons d'économie - pale - les dégâts sont là... Sans ses fers de type eggbarshoes - ou inversés, depuis peu - Paso ne marche plus! silent
Et quand j'ai récupéré Chip, à l'entrée de l'hiver, le MF aurait dû passer depuis un moment déjà (ma copine n'a pas le même que moi pour ses chevaux)... et il avait les pieds vraiment longs! Heureusement, le voilà repris en main par mon MF, ça va lui faire le plus grand bien!

Je tâcherai de prendre des photos des pieds de Paso, pour vous montrer sa ferrure particulière...
avatar
cawhuete
baroudeur
baroudeur

Féminin Nombre de messages : 6683
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Sam 22 Déc 2012 - 9:35

@TEXAS 84 a écrit:Il y a un truc qui me plairait vraiment bien (et sûrement pas qu'à moi), ce serait un post qui expliquerait comment évaluer une bonne ferrure (antérieurs et postérieurs)

Alors, leçon de maréchalerie n°1 ! (gardons tout de même à l'esprit que la maréchalerie ne s'apprend pas sur internet ou dans les bouquins Wink )

Une bonne ferrure pour moi est une ferrure que je qualifierais de ferrure naturelle (j'entends d'ici les détracteurs de la ferrure Laughing ), soit une ferrure qui respecte l'appui naturel du pied. A l'état naturel et sans fer, 5 parties du pied viennent à l'appui au sol:
-La muraille
-La ligne blanche
-Le bord externe de la sole (sans qu'il soit comprimé par le fer)
-Les barres
-La fourchette
Donc une bonne ferrure est une ferrure qui permet l'appui de ces 5 parties du pied.
Supprimer une de ces parties de l'appui, diminue la surface d'appui totale du pied et entraine donc mécaniquement un excès de pressions sur les surfaces qui reste à l'appui. Si ni les barres, ni la fourchette, ni le bord externe de la sole ne viennent à l'appui, toutes les pressions se trouvent concentrées sur la muraille, qui n'est pas prévue pour cela et cela va entrainer des lésions telles que les seimes ou les fourmilières.
Pour cela il ne faut ni enlever les barres (certains maréchaux les enlèvent systématiquement, je pense que c'est une erreur), ni parer trop la fourchette (je la nettoie à peine mais n'en diminue jamais la hauteur), ni affaiblir la sole en la parant de trop car alors elle ne supporte plus l'appui (boiterie), ni laisser le pied trop long (parage suffisant et renouvèlement du ferrage en temps et en heure), ni mettre un fer trop épais ou trop étroit qui éloigne le pied du sol et diminue la surface d'appui...
Lorsque la fourchette est suffisamment développée pour arriver à l'appui lors du poser du pied, c'est une excellente ferrure. On fera, aux antérieurs, un relevé de pince pour imiter l'usure naturelle du pied non ferré et ainsi faciliter le lever du pied. Les fers postérieurs seront posés plats, sans relevé de pince, afin que le pied ne glisse pas lors de la poussée.
Avant de brocher les fers, il faudra râper légèrement les talons afin de permettre l'ouverture du pied, et ainsi le bon fonctionnement de l'élasticité transversale et du système d'amortissement du pied. C'est très important car la ferrure naturelle conserve une nutrition et une circulation sanguine normale dans l'ensemble du pied, ce qui maintient son intégrité anatomique et physiologique. En conservant ou en ramenant une nutrition plus abondante dans des parties du pied atrophiées par manque d'appui, la ferrure naturelle peut ramener un pied défectueux à sa forme régulière.
La ferrure naturelle est donc employée indifféremment comme ferrure conservatrice ou comme ferrure correctrice des pieds défectueux. Elle est suffisante dans la plupart des cas, et lorsqu'elle est possible... Elle est la meilleure des ferrure !

Demain interro écrite, je ramasse les copies et je convoque les parents de ceux qui n'auront pas apprit leur leçon ! geek
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par sokol le Sam 22 Déc 2012 - 9:58

Ouaou ! quelle rapidité et quelle précision !

Je suis restée scotchée devant toute tes vidéos (en plus c'est bien filmé alors on peut bien te suivre dans tes mouvements)

C'est impressionnant car on sent bien qu'il ne faut pas perdre de temps tout en faisant chaque geste juste pour que la forme devienne ce que l'on veut.
On voit bien aussi comment on fait la "rainure" avec le marteau spécial et les trous avec la pointe (désolée, j'ignore les noms de ces outils)

Je me demandais: dans la première vidéo, tu tapes parfois deux ou trois coup à côté, comme pour garder le rythme, Y a-t-il une raison à cela ?

En tous cas chapeau et merci de nous faire partager ton art flower
avatar
sokol
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 1029
Age : 48
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 04/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Sam 22 Déc 2012 - 10:36

@sokol a écrit:On voit bien aussi comment on fait la "rainure" avec le marteau spécial et les trous avec la pointe (désolée, j'ignore les noms de ces outils)

On fait la rainure avec un "raineur" ou "tranchet à rainer", et les trous sont des étampures que l'on fait avec une étampe.

@sokol a écrit:Je me demandais: dans la première vidéo, tu tapes parfois deux ou trois coup à côté, comme pour garder le rythme, Y a-t-il une raison à cela ?

Oui, le forgeron (Moi Laughing ) donne le rythme au frappeur de façon à être synchronisé. Si nous ne sommes pas parfaitement synchronisés, les deux marteaux risquent de se rencontrer et ça pourrait bien se finir aux urgences eroiles !
Lorsque je bas la cadence entre deux changements (quand on passe du plat du fer à la rive par exemple) c'est pour prévenir le frappeur que je vais changer de position.
Deux coups sur l'enclume donne l'ordre de frapper, un seul celui d'arrêter; le frappeur frappe alors un dernier coup. On voit bien cela sur la première où mon élève a faillit ignorer cet ordre Rolling Eyes ...
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Brigitte le Sam 22 Déc 2012 - 10:58

Philippe, ils sont extraordinaires les films et tes explications. Elle est jolie la chanson de l'enclume. Quelle force vous avez tout en respectant le bon rythme. Ca doit être un plaisir d'être ton élève.
Si seulement je pouvais faire adapter tes conseils à mon maréchal !!! Les maréchaux qui sont venus ferrer mes chevaux jusqu'à maintenant sont tous très fiers de leur propre méthode et n'aiment pas du tout qu'on leur dise quoi que ce soit. Et si on leur parle de ce qu'on a appris par internet, ils roulent leurs yeux ! Donc voilà pourquoi je n'ose plus rien dire. Mais pour le relevé de pince comme tu le décris, je vais essayer......

_________________
Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'oeil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais chaque jour tu pourras t'asseoir un peu plus près..... ( Le Petit Prince, A. de Saint-Exupéry)
avatar
Brigitte
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2471
Age : 74
Localisation : Cévennes
Date d'inscription : 09/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par le Berrichon le Sam 22 Déc 2012 - 11:07

si j'ai bien suivi ton explication (que je trouve très bien ) tu préconise un léger râpage des talons (avant brochage) de façon a ce que le talon touche moins au fer (léger) que le reste du pied ?
j'apprécie beaucoup les bons conseils ,(je ferre moi même par ce que j'aime cela et que j'ai été déçus a certain moment)
en voyage , mes chevaux on été ferre par un maréchal de Honnor de causse et c'était vraiment du bon boulot
par contre , une autre fois ,sur les conseils d'un prof de maréchalerie (Liège) j'avais omis l'ajusture (antérieure ) eh bien mes chevaux étaient très mécontent
avatar
le Berrichon
voyageur
voyageur

Masculin Nombre de messages : 2669
Age : 70
Localisation : St Doulchard a coté de bourges
Date d'inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par chamaloc le Sam 22 Déc 2012 - 13:17

un beau métier que voilà .
merci Philippe
j'essaye de me dépanner en rando et j'apprécie beaucoup tes explications .
avatar
chamaloc
voyageur
voyageur

Masculin Nombre de messages : 1816
Age : 68
Localisation : Crest (Drôme )
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Sam 22 Déc 2012 - 14:19

@Philippe a écrit:
Une bonne ferrure pour moi est une ferrure que je qualifierais de ferrure naturelle (j'entends d'ici les détracteurs de la ferrure Laughing ), soit une ferrure qui respecte l'appui naturel du pied. A l'état naturel et sans fer, 5 parties du pied viennent à l'appui au sol:
-La muraille
-La ligne blanche
-Le bord externe de la sole (sans qu'il soit comprimé par le fer)
-Les barres
-La fourchette
Donc une bonne ferrure est une ferrure qui permet l'appui de ces 5 parties du pied.

@le Berrichon a écrit:...une autre fois ,sur les conseils d'un prof de maréchalerie (Liège) j'avais omis l'ajusture (antérieure ) eh bien mes chevaux étaient très mécontent

Je ne fais que très rarement une ajusture (uniquement pour certains pieds plus fragiles), mais j'avais bien précisé que si le bord externe de la sole doit venir à l'appui, il ne doit pas être comprimé par le fer !
Donc, avant de brocher mon fer, je m'assure qu'il reste un espace entre le bord externe de la sole et la face supérieure du fer, sinon, je râpe légèrement le pied au niveau du bord externe de la sole juste avant de brocher, de façon à ce que la sole ne soit pas comprimée par le fer, mais que lors de la phase d'appui, elle puisse venir légèrement en appui. C'est une question de nuance...

@le Berrichon a écrit:si j'ai bien suivi ton explication (que je trouve très bien ) tu préconise un léger râpage des talons (avant brochage) de façon a ce que le talon touche moins au fer (léger) que le reste du pied ?

Oui, c'est cela. Je vais chercher un vieux fer pour te faire une photo.
Sur un fer utilisé, on voit bien souvent que le fer est creusé en face supérieure dans sa moitié postérieure.
Ce sont les talons du pied qui en s'ouvrant lors des phases d'appui creusent le fer lorsqu'ils sont trop en appui !
Donc en les râpant légèrement, on les dégage et cela permet une ouverture plus facile du pied, favorisant le système d'amortissement, l'irrigation sanguine, et préservant le membre des chocs.
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Surlaroute le Sam 22 Déc 2012 - 15:01

Super intéressantes tes vidéos ! Quelle belle musique ! J'adore tous ces savoir-faire traditionnels, et tes explications sont passionnantes également.

Et honnêtement, je ne suis pas certaines qu'il y ait de si grosses différences entre la conception d'un bon pied nu et la conception d'un pied ferré tel que tu le présentes (notamment les barres, qu'on raccourcit en parage naturel, mais pour le reste, pas mal de similitudes quand même).

Le souci majeur du fer est que le métal fait résonner les chocs, mais sinon, des ferrures telles que celle que tu décris (et que j'ai connu par mon ancien maréchal), je ne suis vraiment pas contre. Hélas, je vois trop souvent des chevaux ferrés "à tort et à travers", avec les pieds qui partent en babouche et la qualité de la corne qui se dégrade, même en étant referrés toutes les 6 semaines.
avatar
Surlaroute
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2783
Age : 49
Localisation : Haut-Pilat
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Sam 22 Déc 2012 - 15:15

@Surlaroute a écrit:...des ferrures telles que celle que tu décris (et que j'ai connu par mon ancien maréchal), je ne suis vraiment pas contre. Hélas, je vois trop souvent des chevaux ferrés "à tort et à travers", avec les pieds qui partent en babouche et la qualité de la corne qui se dégrade, même en étant referrés toutes les 6 semaines.

J'ai déjà constaté que de nombreux adeptes des pieds nus en sont arrivés là, pas forcément par conviction profonde, mais par dépit, à cause de mauvaises ferrures...
Je pense simplement que ce n'est pas la bonne réponse, mais que la solution passe simplement par un bon maréchal et un bon ferrage.
Mais ceci n'est pas le sujet de ce Post et je ne souhaite pas qu'il le devienne. Wink
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Surlaroute le Sam 22 Déc 2012 - 18:39

Ce n'est justement pas mon cas. Je suis venue au parage naturel (mais j'étais déjà en pieds nus) par conviction, mais pas par dépit, car du temps où mes chevaux étaient ferrés, ils l'ont toujours été par de bons maréchaux. Pour moi il n'y a donc pas d'opposition, et je reste tout à fait passionnée par le bon travail et les explications techniques des maréchaux sur leur art.
avatar
Surlaroute
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2783
Age : 49
Localisation : Haut-Pilat
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par TEXAS 84 le Sam 22 Déc 2012 - 19:14

Waoh! Merci Philippe!
Moi aussi j'aimerai une ferrure comme cela!

Mon maréchal fait de très jolis pieds, mais mon cheval a des défauts d'aplombs et forge également terriblement au trot et parfois au pas. Je n'ai pas de relevé de pince, les fers postérieurs sont reculés, et il y a très peu de garniture aux antérieurs et au niveau de la branche interne des postérieurs. (je regarderai demain pour le talon dégagé). La fourchette est parfois un peu trop parée à mon goût. Le bonus: seulement 6 clous aux antérieurs car très bonne qualité de corne et paroi bien épaisse. Jamais de seime ni d'éclats.
Cette ferrure sans garniture me pousse à demander une ferrure plus fréquente (je me fie à la pousse) et je demande à referrer quand je vois que le pied va dépasser. Mon maréchal est de plus en plus sollicité et il vient désormais ferrer quand je ne suis pas là. Il vient quand il peut (rarement trop tôt mais souvent un peu tard à mon gout, d’où ma question de savoir à partir de quel moment le cheval souffrait ou ressentait une réelle gêne). Je ne peux plus non plus observer les anciens fers une fois enlevés comme je le faisais avant pour voir de quelle façon ils étaient usés et faire la relation avec sa locomotion sur la période correspondante.

Je remarque quelques soucis en dehors du fait de forger: quelques atteintes en couronne (postérieurs, du coup je cloche devant/derrière)), cheval qui dérape des postérieurs (même sur graviers et sol plat, mais la dernière fois pas de garniture en talon côté externe non plus pour les postérieurs Rolling Eyes ). Engage mais ne "pousse pas" sur ses postérieurs (puisqu'il dérape?). D'une façon générale je trouve ses allures de plus en plus raccourcies, il se met plus facilement sur les épaules. Il a toujours été mal à l'aise dans les descentes et ça c'est plutôt amélioré avec la pratique mais il lui arrive de se casser la figure (à cause des postérieurs). Vu par l'ostéo RAS, je me demandais si on pouvait améliorer certains de ces soucis par la ferrure (ou pas si c'est juste le résultat de la grande fainéantise de mon cheval au travail) et aimerai être capable de juger si celle qu'il a actuellement peut être améliorée et de quelle façon.

Je serait bien partante pour une formation sur le terrain non pas pour apprendre à ferrer mais pour savoir mieux gérer la ferrure de mon cheval en fonction de ses besoins et être capable de dire si la ferrure a été bien faite ou bâclée.... Je pense aussi que face à certains maréchaux il vaut mieux faire comprendre que tu sais de quoi tu parles pour avoir un peu plus que le service minimal... (pas tous bien sûr).

J'avoue par exemple que la fois précédente la ferrure des postérieurs m'a laissé perplexe (côté externe, la garniture existait au niveau du quartier puis s'estompait au niveau du talon, comme si le fer était plus rond que le pied. scratch ). Mais je n'étais pas assez sûre de moi pour l'analyser totalement à sa juste valeur et évaluer les incidences sur la locomotion, quoique je me suis bien demandée si ça n'avait pas à voir avec le dérapement accentué.
avatar
TEXAS 84
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2361
Age : 47
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Sam 22 Déc 2012 - 21:01

Je ne peux pas te dire à distance ce que je ferais, ne connaissant pas ton cheval.
Ceci dit, d'une façon générale,si ton cheval forge, un bon relevé de pince ou à défaut un fer NBS à fort Rolling ne peux que l'aider. Personnellement je commencerais par ça.
Si ça ne suffit pas, on peut mettre des fers légers devant et des fers plus lourds derrière. Et enfin le parage et l'aplomb peuvent être remis en cause.
La conformation de ton cheval peut aussi être une des causes. Un cheval court de dos, plus haut de l'arrière main (fait en descendant comme un Quarter Horse par exemple) sera plus sujet qu'un autre à forger. A cela, ton maréchal ne peut rien Laughing
La garniture par contre ne le gênerait en rien; un cheval forge soit sur ses éponges soit sur la voute du fer mais pas sur les cotés du pied, donc il n'a pas plus de risque de déferrage que cela.
Enfin si ton cheval glissent des postérieurs, il est peut-être trop bas de talons aux postérieurs (ça provoque souvent ce que tu décris) et il faut alors prendre garde à les lui préserver. Plus de talons aux postérieurs limitera les glissades et diminuera sa tendance à forger car cela freinera le pied plus tôt lors du posé.
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par TEXAS 84 le Sam 22 Déc 2012 - 22:43

@Philippe a écrit:Je ne peux pas te dire à distance ce que je ferais, ne connaissant pas ton cheval.
C'est sûr... et au fil des discussions je donnerai cher pour pouvoir te l'amener... Laughing
Ceci dit, d'une façon générale,si ton cheval forge, un bon relevé de pince ou à défaut un fer NBS à fort Rolling ne peux que l'aider. Personnellement je commencerais par ça.
C'est encore raté pour cette fois car mon maréchal est venu aujourd'hui pendant mes heures de travail et il l'a férré comme d'habitude car je ne peux pas le joindre par téléphone. Quelqu'un prends ses RV et je suis prévenue à la dernière minute de sa venue (sic)
Si ça ne suffit pas, on peut mettre des fers légers devant et des fers plus lourds derrière. Et enfin le parage et l'aplomb peuvent être remis en cause.
Ses fers sont épais devant comme derrière. Pour le parage, il vient de prendre un apprenti et je ne vois pas ce qui se passe... (re-sic).
La conformation de ton cheval peut aussi être une des causes. Un cheval court de dos, plus haut de l'arrière main (fait en descendant comme un Quarter Horse par exemple) sera plus sujet qu'un autre à forger. A cela, ton maréchal ne peut rien Laughing
C'est effectivement un apaloose supposé croisé quarter avec un dos court et qui se méjuge même dans ses grands moments de flegme... il y a une indéniable prédisposition... Exclamation Laughing
La garniture par contre ne le gênerait en rien; un cheval forge soit sur ses éponges soit sur la voute du fer mais pas sur les cotés du pied, donc il n'a pas plus de risque de déferrage que cela.
En fait il a déférré une fois où j'avais enlevé les cloches avant (au trot). Depuis il est quasi privé de garniture et les éponges sont rikiki. Pour les postérieurs la garniture est réduite uniquement en face interne car il se touche.
Enfin si ton cheval glissent des postérieurs, il est peut-être trop bas de talons aux postérieurs (ça provoque souvent ce que tu décris) et il faut alors prendre garde à les lui préserver. Plus de talons aux postérieurs limitera les glissades et diminuera sa tendance à forger car cela freinera le pied plus tôt lors du posé.
Sans être hyper bas, le talon des postérieurs n'est pas bien haut non plus. J'ai l'impression qu'il a plus de talon devant.

En fait j'ai l'impression que sa ferrure actuelle limite les simptomes mais ne n'agit pas à la base du problème. Ce qui m'étonne c'est que j'ai assisté à toutes les ferrures pendant 2 ans et demi en expliquant bien le problème et qu'aujourd'hui au bout de 3 ans je me rends compte qu'il y a une solution simple qui n'est pas appliquée avec ce fameux relevé de pince.

Il va falloir que je fasse du forcing pour assister à la prochaine ferrure. geek

En tout cas merci pour toutes ces réponses, au moins ça me donne de l'espoir! En fait moi qui pense à changer de région, je crois que j'en choisirai une avec de bons maréchaux! Wink
avatar
TEXAS 84
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2361
Age : 47
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Sam 22 Déc 2012 - 22:52

Un autre petit détail qui peut avoir son importance.
Sur la dernière vidéo, je coupe (pour ajuster le fer exactement à la taille du pied) et je râpe une éponge très oblique.
Si ton cheval forge contre la rive externe... en éponge, c'est encore une solution pour éradiquer ton souci.
Si ton maréchal n'a pas d'étau pour faire ça, il peut le faire avec une ponceuse à bande. C'est facile à faire, rapide et efficace Wink .
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par TEXAS 84 le Dim 23 Déc 2012 - 0:03

Je vais regarder bien attentivement la ferrure en place mardi ou mercredi (ce soir Tex avait les pieds dans la boue et la nuit tombait, je suis juste passée pour voir si le maréchal avait pu venir) et voir ce qui est fait exactement pour l'instant. Et le Test primordial: la sortie qui va me dire comment il se sent dans ses nouvelles chaussures! Quelquefois ça change d'une ferrure à l'autre!
avatar
TEXAS 84
voyageur
voyageur

Féminin Nombre de messages : 2361
Age : 47
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par cawhuete le Dim 23 Déc 2012 - 0:59

Merci beaucoup pour tes explications sur la ferrure naturelle, Philippe... Je me rends compte que c'est celle que pratique mon MF... sauf qu'il est moins doué que toi pour les explications! happy Par contre, le résultat parle de lui même: plus d'une taille et demie de fer gagnée, pour Paso, depuis qu'il le suit!
avatar
cawhuete
baroudeur
baroudeur

Féminin Nombre de messages : 6683
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par cawhuete le Dim 23 Déc 2012 - 1:01

@Philippe a écrit:
@sokol a écrit:Je me demandais: dans la première vidéo, tu tapes parfois deux ou trois coup à côté, comme pour garder le rythme, Y a-t-il une raison à cela ?

Oui, le forgeron (Moi Laughing ) donne le rythme au frappeur de façon à être synchronisé. Si nous ne sommes pas parfaitement synchronisés, les deux marteaux risquent de se rencontrer et ça pourrait bien se finir aux urgences eroiles !
Lorsque je bas la cadence entre deux changements (quand on passe du plat du fer à la rive par exemple) c'est pour prévenir le frappeur que je vais changer de position.
Deux coups sur l'enclume donne l'ordre de frapper, un seul celui d'arrêter; le frappeur frappe alors un dernier coup. On voit bien cela sur la première où mon élève a faillit ignorer cet ordre Rolling Eyes ...

Je me coucherai moins bête tout à l'heure...
Je ne connaissais pas la signification du nombre de coups à donner sur l'enclume pour frapper ou arrêter le jeu du marteau...
Merci pour ces précisions!
avatar
cawhuete
baroudeur
baroudeur

Féminin Nombre de messages : 6683
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Luc le Dim 23 Déc 2012 - 10:01

Ben tu dois pas être mauvais comme prof! Quelle patience de nous donner tous ces détails!!! Faudra que je relise tout ça à tête reposée pour bien comprendre...
En tout cas, merci!
avatar
Luc
baroudeur
baroudeur

Masculin Nombre de messages : 8158
Age : 58
Localisation : Saint TRINIT 84
Date d'inscription : 14/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Philippe le Dim 23 Déc 2012 - 10:12

Embarassed Merci beaucoup.
N'en jetez plus, la cour est pleine.
En fait, j'aime juste mon métier et j'aime le partager.
avatar
Philippe
routard
routard

Masculin Nombre de messages : 898
Age : 52
Localisation : Culin - Isère
Date d'inscription : 05/06/2011

http://www.philippe-zehnder.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par cawhuete le Dim 23 Déc 2012 - 13:06

Et ça se sent!
avatar
cawhuete
baroudeur
baroudeur

Féminin Nombre de messages : 6683
Age : 47
Localisation : Monneren, en Moselle
Date d'inscription : 27/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forgeage d'un fer antérieur ordinaire à deux marteaux.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum